Une recherche constante à l'évolution de l'informatique, des matériaux, des moeurs

 

Précurseur, le Groupe Finot inaugurait en 1972 la Conception Assistée par Ordinateur pour le dessin de ses bateaux, obtenant un succès retentissant avec REVOLUTION.
Nous essayons de maintenir l’outil informatique à la pointe du progrès.

Le travail s'articule autour de stations CAO, qui permettent de définir en 3D la carène, les superstructures, les appendices. Nous utilisons pour cela des logiciels comme Argonaute, Microstation, Unigraphics et Catia. Ces deux derniers ont l’avantage d’être associatifs, ce qui permet une plus grande souplesse dans les modifications et l’évolution des dessins. Par exemple, la modification de carène une fois le bateau composé et chiffré, engendre automatiquement la modification des structures et des aménagements.
Les proportions générales des bateaux sont optimisées avec des programmes de prédiction de vitesse comme Fast Yacht ou celui du Wolfson Unit.

Open 7,50m
L’outil informatique permet :
- la recherche d'optimisation des dimensions, avec les VPP
- une optimisation de forme de carène plus précise
- un dessin du bateau cohérent dans l'ensemble et dans le détail
- l’amélioration des coques, structures, lests, gouvernails, voilures,
- le calcul des stratifiés indispensable pour l'optimisation des échantillonnages de bordé, poutres de liaison etc...
Cet outil précieux, non seulement augmente la capacité et la qualité du travail, mais décuple le nombre d'options essayées et permet de nombreuses et rapides retouches.
Il sert aux expériences de course, aux essais en mer et en bassins de carène.

 

Nos axes de recherches

La marche du bateau
La structure et la mise en oeuvre du bateau
Le contrôle du bateau
 

Le Groupe Finot consacre au minimum 30% de son temps aux recherches nouvelles, dépose des brevets, fait appel aux techniques et matériaux nouveaux, reste à l'affût de toutes les nouvelles possibilités qui peuvent faire avancer plus avant son concept du bateau et celui des bateaux de vitesse.


La marche du bateau

1) La carène
Recherche par simulation partielle ou globale, complétée au besoin par des essais en bassins de carènes :
- passage dans les vagues
- écoulement
- simulation globale
Au niveau des bateaux de course libres et des croiseurs, le but est d'optimiser les proportions, le déplacement et la facilité de manoeuvre.
- recherche sur le planing : publication de Jérémy Raymond
Un film a été réalisé sur un Open 6.50 en baie de Quiberon avec une caméra en tête de mât : voir le film

Recherche sur les 60' du Vendée Globe 2008-2009
communiqué 1 Octobre 2006
communiqué 2 Juillet 2007

2) Le lest
- portance et rendement maximum
- stabilité maximum
- rigidité suffisante du voile
- assemblage avec le bateau
- résistance aux chocs
- mise en oeuvre rapide
Cette recherche est menée par calculs et par simulations hydrodynamiques,
complétée par des essais en bassins.
3) Le gouvernail
- rendement, efficacité, équilibre
- cavitation
- structure
- mise en oeuvre
- mécanique, commande de barre

4) Recherches également sur les problèmes de mâture et de gréement, en particulier sur le CWing©. (gréement C.Wing)

Etude
aérodynamique des voiles avec Damien Lafforgue qui a réalisé son diplôme de fin d'étude à l'université de Southampton en 2007 avec la thèse suivante : "De l'expérimental au numérique"


La structure et la mise en oeuvre du bateau

5)Intégration des règlements de classification ABS, Lloyd, Véritas.

 
6) Mise en oeuvre des stratifiés et des structures, en particulier des pré-imprégnés, de l’infusion, des contre-moules, des sandwichs, et réflexions sur la robotisation future des stratifiés.

7) Développement de procédés qui permettent de construire coque et structure en une seule opération, avec des finitions intérieures et extérieures, et améliorant le poids, la résistance, la longévité, la régularité, la répétitivité.

8) Modularisation des équipements du bateau pour une construction, une maintenance et une interchangeabilité plus grandes.
9) La fabrication des moules plus rapidement et plus facilement avec introduction de la CFAO depuis la conception jusqu'à la fabrication

 
10) Dessin des plans d'exécution d'une façon plus efficace, plus rapide, au niveau de notre bureau par la généralisation plus complète de la CAO et de la DAO

Le contrôle du bateau
11) Usage des bateaux

- au-delà de la construction et de la solidité, réflexion sur l'usage
des bateaux et leurs implications
- chaîne de services que recherche le plaisancier pour le matériel

 
12) Etude de la fatigue des structures et mesure des efforts

Une expérience a été réalisée par Paolo Manganelli sur les efforts subis par les 60' open lors du vendée Globe 2000 (embarquement d'instruments de mesure à bord de EBP-Gartmore et de Voilà.fr). Nous avons financé la thèse de Paolo et connaissons ainsi mieux :
- les chargements hydrodynamiques sur la coque dus au tossage
- les chargements inertiels sur le mât et la quille dus aux accélérations du bateau.

Avec Christophe Baley à l’Université de Lorient, nous étudions :
- la résistance au cisaillement des composites en fonction de leur
mise en oeuvre et des chocs reçus
- leur longévité.