AQUITAINE INNOVATIONS (1996), Yves Parlier

GARNIER BELGIUM (02), Patrick de Radigues
CervinR (07), Yannick Bestaven


Palmarès
Lancement : 1996 par Yves Parlier

- Vendée Globe 96-97 (Une escale en Australie donc non classé), skippé par Yves Parlier
- 1er du Fastnet 1997, skippé par Yves Parlier
- 1er Route du Café 97, Yves Parlier + Eric Tabarly
- 1er Route de l'Or 97 ( New York San Francisco), skippé par Yves Parlier
- 1er Route du Rhum 98, skippé par Yves Parlier
- 1er course de l'Europe 99, en équipage skippé par Yves Parlier
- 13 e au Vendée-Globe 2000/2001. Après 1mois1/2 de course où il était en tête, Yves casse son mât et le répare lui-même faisant l'admiration de tous.
- 6 e Route du Rhum 2002 (Garnier Belgium) skippé par Patrick de Radigues
- 8e Tansat BtoB 2007 (CervinR) skippé par Yannick Bestaven
- 13e Transat Jacques Vabre 2007 (CervinR) skippé par Yannick Bestaven

 


Photo J.Vapillon

 

 

 

Construction

En collaboration avec l'aérospatiale sous la direction de Thierry Eluère

Fond de la coque totalement en monolithique carbone
Cloisons cuites en autoclaves
Carbone préimprégné haute température
Nervurage de la coque en pultrudé (extrusion) de carbone

 

Configuration

Gréement dit "thonnier" en mât-aile orientable avec deux grandes barres de flèche de 6,48 m axées au pied du mât ( réalisé avec CTA et CEA, par Alucarbon)
Foc réduit
Haubans en textile exotique
Etai-enrouleur en carbone
Quille fixe à voile carbone
Ballast latéraux

 

Année 1996
Long. 18.28 m
Larg. 5.85 m
TE 4.5 m
Depl. 9.2 t
SV près 284 m²
SV portant 480 m²
Quille Fixe carbone
Safran Double
Mât Aile
fibre carbone du mât M46J
Gréement 1 étage de barres de flèche sur le pont
Gréement dormant Textile
Matériaux carbone / Nomex Epoxy
Chantier T.Eluere
0


onstruit en 1996 avec la collaboration de l'aérospatiale, sour la direction de Thierry Eluère, le bateau d'Yves Parlier marque une nouvelle étape dans le domaine dela construction Hi-Tech. Le fond est totalement en monolithique, les cloisons sont cuites en autoclave, le carbone est un préimprégné haute température et le nervurage (les lisses) de la coque en pultrudé de carbone ( un procédé d'extrusion). La coque est plus légère et encore plus solide.

e gréement breveté par nos soins, fait appel à un mât aile orientable raidi par 2 grandes barres de flèche de 6.48 m axées au pied du mât.
Les haubans sont en textile.
L'étai enrouleur en carbone, d'une pièce, est une conception d'Yves Parlier.

a quille en carbone est toujours fixe mais elle a été remplacée par un autre appendice plus profond, au bulbe plus lourd.
Le dernier mât mis en place a été particulièrement allégé.
Ces deux modifications majeures lui permettent de répondre aux critères de stabilité imposés par le Vendée Globe 2000. Il a passé le test de retournement à 180° à Arcachon (ballast plus envahissement des compartiments en avant du mât).
Dans cette configuration, le bateau est plus puissant bénéficiant d'un centre de gravité abaissé.
Yves devra reprendre la mesure de son nouveau bateau.

 

Agrandissement de l'image taille écran (Environ 400 Ko, 100 Ko pour un dessin noir et blanc)
Agrandissement de l'image taille impression, à disposition pour toute utilisation journalistique. Mention obligatoire: Groupe Finot-Forgia, Voila.fr. (Entre 1 et 1,5 Mo, 500 Ko pour un dessin noir et blanc). Utiliser le bouton droit de la souris pour l'enregistrer sur votre ordinateur. Imprimer à partir d'un logiciel d'image pour choisir la taille d'impression.

 



Page d'accueil www.finot.com