finot conq

 

La Mouette

Ecologique, Electrique , Recyclable

 

Dans un monde qui se développe rapidement, l’effet de serre et la limitation des ressources (matières premières, énergies) obligent à développer l’essentiel :  qualité et efficacité des services et des produits.
Après avoir construit des bateaux les plus grands possible avec tout le confort au prix d’une d’énergie et de matière première importantes, il est souhaitable de développer des produits qui reviennent à l’essentiel, la recherche de l’absolue simplicité étant le vrai luxe. L’art de la peinture, par exemple, est la qualité avec laquelle le peintre a saisi son environnement, et non la taille du tableau.

  1. L’architecte se concentre sur l’amélioration des performances, de la sécurité et sur l’économie de matière et d’énergie.
  2. Le marketing évalue les besoins du client.
  3. La fabrication allie économie de matière, efficacité de main d’œuvre, régularité, solidité et fiabilité.

Le programme de recherche développé autour d’un bateau de croisière exploite toutes les voies qui vont dans ce sens.


utilise des technologies innovantes pour réaliser le bateau de croisière de demain

Projet conçu par le groupe finot

 

La Mouette se limite à l'essentiel :

Conçu pour un couple avec 2 ou 3 enfants, ou pour 2 couples
2 cabines
1,75 m hauteur sous barrot
grande vitesse, plaisir de marche, vivant
grande sécurité, solidité, redressabilité
confort en mer, faible gîte, mouvements agréables
bonne ergonomie des postes de travail et de repos
autonomie énergétique

 
longueur 8,20 m
largeur 3,20
tirant d'eau 0,80/2,30
déplacement 1,7 t
lest 0,6 t
ballast 2 x 300 l
GV 30,5 m²
mât 2 m²
foc 21 m²
spi asymétrique 67 m²
catégorie de conception 8

La marche

un déplacement léger
une grande largeur, une grande stabilité de forme,
une grande voilure,
un voile de quille profond avec un bulbe bien en bas, relevable hydrauliquement,
des ballasts d’eau, pour la stabilité au près et pour le contrôle de l’assiette au portant,

donnent une grande vitesse à toutes les allures, une faible gîte et un meilleur confort de mouvement.

Contrôle facile et manoeuvres simples

les deux gouvernails,
le cockpit à deux niveaux, à deux largeurs,
la barre d’écoute arrière,
les commandes d’écoute et de drisse regroupées autour de la descente,
une bonne vue et une bonne assise pour le barreur,
permettent de bien contrôler le bateau.
Le lest relevable pivotant pardonne les échouages inopportuns et réduit le tirant d'eau à 80 cm.


Gréement

un mât tournant tenu par deux haubans avec du pied, sans pataras ni bastaques,
une grand-voile avec un fort rond de chute,
un foc sur enrouleur avec un faible recouvrement,
un spi asymétrique sur bout dehors rétractable,

tout est fait pour simplifier la manœuvre.

Propulsion et énergie

La propulsion est assurée par un moteur électrique. Objectif souhaité: une autonomie de deux heures, environ 10 milles.
Le stockage se fait par des batteries centrées sous la descente.
La charge des batteries se fait au port et en navigation par des panneaux solaires photovoltaïques.
Un panneau solaire accessoire permet de réchauffer un réservoir d’eau tiède.
Un circuit d’eau avec pompe électrique.

Pour la sécurité

une "crash-box" à l'avant
le bib à l’arrière sous la barre d’écoute
une échelle de remontée à bord
une boîte à ancre à l’avant
deux lignes de vie
des filières à 61 cm.
2 coffres arrière pour le matériel et les béquilles

Aménagement intérieur : volumes vastes et simples

Une hauteur sous barrot de 1,75 m à la descente.
Cuisine, évier, réchaud, placard à la descente à bâbord.
Glacière, table à cartes, navigation, tableau électrique, à la descente à tribord.
Un grand carré avec banquette à bâbord, banquette transformable en couchette double à tribord.
Une table de carré qui cache le puits de quille.
Un WC isolé avec lavabo, réservoir à eaux noires.
Une douchette dans le WC et le cockpit.
Une cabine avant assez grande pour coucher deux adultes.
Les rangements sont surtout concentrés dans les coffres, à la cloison de descente et dans le compartiment WC.
Un rangement pour les vêtements secs à l’avant, un rangement à cirés près de la descente.

La recherche et l'expérience

Ce bateau résulte de notre expérience sur les bateaux légers et planants.
Il est le prolongement des Open 7.50, 6.50, 5.70 et 5.00 m, des Open 60’ Imoca, des mini-transats 6.50 et des bateaux de croisière rapides comme le Pogo 40.

Il profite des essais en bassin et des recherches sur le planing que nous développons avec l’Ecole Centrale de Nantes.

Il intègre la recherche pour l’économie d’énergie : propulsion électrique, économie d’énergie à bord, stockage et production d’énergie par panneau photovoltaïque et thermique.

Il intègre aussi notre recherche sur le recyclage et l’utilisation des matériaux biosourçables, développée avec l’Université de Bretagne Sud à Lorient.