Test de stabilité 90° et test de redressabilité 180°

 

Pour connaître la capacité du voilier à se redresser deux tests sont réalisés:

- un test à 90°, qui permet d'obtenir grâce à un logiciel, la courbe de stabilité et la capacité d'auto-redressement théorique

- le test à 180° pour les 60'Open, réalisé sur un bateau démâté, qui apporte la preuve grandeur nature de la redressabilité. Nous sommes à l'origine de ce test. Nous encourageons fortement les coureurs à le réaliser, considérant la réalisation du test simple et facile comparée à un tour du monde en solitaire.

 

 

TEST à 90°

Objectif du test: obtenir la position précise du centre de gravité du bateau.

Le bateau est basculé puis maintenu à la position horizontale grâce à une sangle placée autour du bulbe de la quille, levée par une grue.

Un peson est fixé en tête de mât.

On note la hauteur d'eau sur les bords de la coque. On a ainsi les moyens de positionner le centre d'application de la poussée d'Archimède (L).

Le test consiste à mesurer la traction exercée par le mât lorsque le bulbe n'est plus maintenu. Connaissant la relation physique liant les différents éléments: F*L=Déplacement*D, il reste à extraire D qui donne la position précise du centre de gravité.

 

90.gif (4512 octets)

Ensuite le logiciel de stabilité permet de connaître de nombreuses propriétés de stabilité du bateau, notamment la surface de courbe de stabilité, la capacité d'auto-redressement.

Le logiciel que nous utilisons est  BHS, distribué par Design System à Antibes (Nicky Danese).

 

wavcouch1pe.jpg (19723 octets)
Test à 90 °C du bateau de Dominique Wavre

 

 

 

TEST à 180°

 

Bien que l'on ne puisse pas complètement éviter que les bateaux se retournent, on s'est donné pour objectif de vérifier grandeur nature qu'avec une action simple, l'équipage puisse redresser un 60 pieds, démâté, en eau plate.

Ceci sachant que:
- en eau plate le bateau se redresse plus difficilement qu'en mer agitée
- le mât étanche rend l'opération encore plus facile. (quand le bateau n'est pas démâté)

Aucune méthode n'est imposée. L'équipage peut agir:

- sur la position de la quille si elle est mobile
- sur le remplissage de ballast, compartiments ou réservoir
- sur le gonflage de volume d'air
ou tout autre système jugé fiable et réutilisable.

despasc.gif (3708 octets)

Ce test montre également la prise de conscience générale de la sécurité au public.

Ce test a été réalisé avec succès sur le monocoque de Dominique Wavre.(Mars 2000)

 

grue1.jpg (20634 octets)
Photo de Pascal Conq lors du test à 180° de UBP en présence des médias

 

 

 

Page d'accueil/Home page: www.finot.com