Juin 2000

Transat Europe 1- Newman Star: Golding 3ème
(Transat en solitaire de Plymouth (GB) à Newport (USA), Départ: le 4 juin)

 

Classement de nos participants en classe 1, parmi 19:

3ème
Mike Golding Team Group 4
5ème
Giovanni Soldini Fila
7ème
Michel Desjoyeaux PRB
8ème
Marc Thiercelin Active Wear

9ème

Dominique Wavre Union Bancaire Privée

 

Yves Parlier Aquitaine Innovations

Abandon
Cause: démâtage

Eric Dumont Un Univers de Service... Euroka Abandon
Cause: démâtage
Thomas Coville Sodebo Savourons-la-vie Abandon
Cause: démâtage

 

 

Et parmi les 6 de la classe des 50'Open:

Alex Thomson Sailthatdream.com

 

 

Beaucoup de 60'Open ont participé à cette transat pour tester leur bateau avant le Vendée Globe 2000. Pour un certain nombre finir cette course était une obligation de qualification.

Dans ce cadre-là, les bateaux n'ont pas été poussés par les coureurs aux limites de leur potentiel.

Parallèlement, il y a eu trois démâtages.

Suite au nouveau réglement du Vendée Globe 2000, qui demande une amélioration de la stabilité des bateaux, beaucoup d'efforts ont été investis de la part des constructeurs de mâts et des coureurs pour rendre leur gréements plus légers.

Ainsi plusieurs mâts ont été mis au point et construits à partir d'un nouveau matériau : la fibre de carbone à très haut module.
Un inconvenient : ces fibres plus rigides sont plus fragiles au chocs.

Jusqu'ici la résistance aux chocs n'avait pas été un problème. Cet aspect des choses a sans doute été minimisé.

D'autre part l'amélioration de la stabilité des bateaux demandée par le règlement s'accompagne également d'une augmentation du poids du lest. Les efforts sur le mâts sont alors plus élevés.

Pour l'avenir, nous participons actuellement activement à une meilleure définition des efforts, à de nouvelles méthodes de calcul des mâts en fonction de cette expérience. Nous ne voulons pas que ces problèmes se répètent.

Malgré la casse de ces mâts, nous ne ne remettons pas en cause la construction des mâts en carbon en fibre classique qui ont un fiabilité plus importante que les mâts en aluminium, améliore la stabilité du bateau et rend le gréement plus simple.

Il est logique que les développements plus pointus engendrent de nouvelles contraintes et conduisent à en mesurer la limite.

Et dans ce cadre nous sommes partisants de tester avec plus de modérations les nouveautés.

 

Pascal Conq, Guillaume Verdier, Jean-Marie Finot

 

 

 

Quelques remarques des coureurs découvrant les performances de leur nouveau bateau, en compétition avec d'autres 60'Open:

Michel Desjoyeaux, 4/06, "Je pensais que mon bateau marchait bien au près mais voilà que je vois qu'il marche encore mieux que bien à cette allure!"

Michel Desjoyeaux, 5/06-16 heures, "le tout nouveau PRB s'avère vraiment très à l'aise au près!"

Thomas Coville, 5/06, Durant la fin de l'après-midi, naviguant bord à bord avec d'autres plans finot, "les vitesses sont très stables entre les bateaux dans le petit temps".
"Je navigue bord à bord, ou presque, avec Dominique Wavre (UBP). Ces deux bateaux sont tous les deux équipés de ballasts avec une quille fixe et très reculée et un mât-aile. Ils ont des comportements similaires dans le petit temps."

 

 

Vous trouverez les nouvelles et communiques de presse de cette course sur le site officiel www.europe1newmanstar.com, le site de Cyberouest www.sail-online.com, et également sur les sites des coureurs.

 

Sur le site également:


Bilan 60'Open:comparatif, fiche descriptive de chaque 60'open, photos
Ecrit/sÚcuritÚ: nos reflexions sur la sÚcuritÚs des bateaux
Images de PRB

 

 

 

 

Page d'accueil/Home page: www.finot.com