Juillet 2001

Le 40' Open, Baronessa V, droit sur le pacifique

 

Mardi 10 Juillet 2001, Baronesa V arrive à Honolulu après une belle course transpacifique (Los Angeles-Honolulu, 2 225 milles).

Après un hiver de travail, le 40'Open a été terminé au mois de mai à Caen dans le chantier de Marc Lefèbvre (V1D2).
Il a été embarqué sur un cargo à Zeebruges et est arrivé en Californie, à Santa Barbara le 22 Juin.
La mise au point a été faite entre le 22 et le 30 juin 001, date de départ de la course, avec Jean Marie Finot.

La course s'est déroulée avec 20 nœuds de vent en moyenne et des pointes jusqu'à 40 nœuds.
Sous 35 noeuds de vent, Baronesa a fait une moyenne de 23-24 noeuds pendant une demi-heure avec des pointes à 28 noeuds speedo (27,5 noeuds, GPS stabilisé).
Il a fait une belle vitesse moyenne en 24 h de 277 milles vers le but et 320 milles sur le fond.
Dans les dernières 24 heures, Baronesa a repris 25 milles sur Rocquet-Science (55') en le doublant.
Baronesa arrive 20 heures devant le 2ème 40'.
Il est classé avec les 50-55' (3ème division). Il arrive 2ème en temps réel.
Le classement en temps compensé - 4ème - est significatif du rating que lui a donné le comité de course.

 

L'équipage qui a pris le bateau en main pratiquement sans l'essayer, s'est progressivement habitué à son utilisation.
Le bateau s'avère être rapide, facile à mener. Il n'a eu aucun problème de gréement et de coque. Une amélioration est à faire sur la bôme, le bout dehors et le circuit d'écoute de grand voile.

Ce style de bateau open est véritablement une nouvelle génération de bateau qui offre au navigateur vitesse et sensations rencontrées sur les 60' Open.
Les architectes, le constructeur, l'équipage, doivent s'habituer à une nouvelle façon de se servir du bateau.
Les comités de courses ont aussi une certaine difficulté à attribuer un temps compensé vraiment adapté.


Impressions de Jean Marie après les quelques essais faits à Los Angeles.
Au premier abord, le bateau s'est révélé très stable, léger à mener ; le peu de préparation a montré sa solidité et sa fiabilité.
En montant à bord, on est étonné par le volume important de l'intérieur.
Ce volume lui permet aussi d'être un croiseur rapide, sportif et confortable.

Après quelques jours passés à Honolulu, le bateau va repartir au Japon par la mer.

Ces deux parcours (Los Angeles-Honolulu et Honolulu-Tokyo) s'inscrivent dans le programme prévu pour ce bateau : grandes traversées rapides transocéaniques.

La construction du 2ème bateau commence au mois de septembre 2001 pour être livré au début de l'année 2002.
Quatre autres bateaux seront construits pour être livré avant juillet 2002.

Retrouvez sur la fiche descriptive les différents intervenant à la construction High tech du 40'Open.

Site officiel de la transpacifique: www.transpacificyc.org

 
 

 

Page d'accueil/Home page: www.finot.com